Skip to content

Que devez-vous faire pendant une maintenance sur WordPress ?

Maintenance WordPress

Du fait de sa popularité, WordPress en tant que  logiciel de gestion de contenu est donc susceptible d’être victime d’attaques, hacking et d’autres perturbations de son système.

Les opérations de maintenance doivent être menées selon un rythme (quotidienne, hebdomadaire, mensuel ou annuel) selon la fréquence de publication ou d’actualisation sur le site.

Maintenez votre site à jour

Garder votre site à jour est l’une des opérations principales en termes de maintenance WordPress. Par défaut, l’application étant dotée d’une fonction de mise à jour automatique, il est question de vérifier si les mises à jour ont été réussies lors de l’installation.

Je déconseille de laisser la main à WordPress pour tout mettre à jour automatiquement. Cependant, vous pouvez autoriser, dans la majorité des cas, les mises à jour mineures. Pensez à surveiller le tableau de bord WordPress pour être informé des mises à jour à effectuer. Attention, en fonction de son rôle (administrateur, rédacteur…) un utilisateur WordPress est susceptible de ne pas voir cette information.

Une mise à jour du fichier wp-config.php est nécessaire pour cela. Pour en savoir plus, je vous recommande cet article.

Sécurisez votre site

Sécurité WordPress

Sécurité WordPress

Inutile d’alimenter un site en contenu si votre site Worpress n’est pas un minimum sécurisé. Cela commence, dès la mise en place du serveur. En effet, je vous déconseille fortement de lancer tout de suite une boutique en ligne sur un serveur dédié ou privé virtuel.

Privilégiez, au début, une solution mutualisée, pour vous éviter, certains tracas en termes de maintenance sinon, il va falloir appel à un service d’infogérance digne de ce nom.

Rappelez-vous : il faut nommer, un responsable de sécurité, pour un site professionnel et restez transparent en termes de piratage avéré.

Une fois ceci réalisé, consolidez la sécurité de votre site en matière de sécurité depuis WordPress. Je vous conseille donc la lecture d’un article pour mettre en place les bases.

https://wpformation.com/11-rappels-securite-wordpress/

Planifiez des sauvegardes

La sauvegarde est une opération de maintenance préventive. Dans beaucoup de cas, il est préférable de mettre en système de roulement de sauvegarde (base de données + fichiers accessibles via le FTP) sur un mois. La fréquence des sauvegardes dépend du rythme de publication ou d’actualisation du site. Exemple : si vous publiez un  article par jour, il est préférable de mettre en place une sauvegarde des fichiers FTP et de la base de la base de données une fois par jour.

Une copie de chaque sauvegarde doit être réalisée en parallèle sur un serveur externe dédié aux sauvegardes.

Détectez le plus rapidement possible quand votre site est hors ligne

Votre site peut être rendu indisponible à cause des liens rompus ou de pages inaccessibles pour cause de bugs ou de surcharge du serveur… Vous devez le savoir aussitôt. Pour cela, vous devez être notifié (par mail, par exemple) quand cela se produit. Un service de monitoring doit être activé, en externe, pour votre site.

Un site comme Pingdom Tools le propose : https://www.pingdom.com/free/

C’est une des raisons pour laquelle il est préférable d’avoir une sauvegarde des fichiers et de la base de données saine ( ou que l’on peut assainir) la plus récente possible.

Petite astuce avec l’erreur HTTP 503 qui indique qu’un service Web est indisponible (503 Service Unavailable), dans certains cas, il est tout simplement nécessaire de juste recharger la page.

Connaître régulièrement le temps de chargement de votre site

En termes de maintenance, les tests de performance d’un site font partie du processus. La vitesse maximale d’affichage complet d’une page est d’environ 2 à 3 secondes (que cela soit sur mobile ou desktop). Cette vitesse peut être ralentie par l’appel de requêtes lourdes ou inutiles (voire invalides) dans le code de vos pages.

Pour vous aider à débusquer les facteurs qui pénalisent la vitesse de chargement de votre site, j’ai rédigé un article sur une liste d’outils à cette adresse : https://sebastienpierrepack.com/5-outils-optimiser-pages-web/

Comment lancer un processus de maintenance du site sans plugin ?

Dans le cas où votre opération ne durera que quelques heures, il vous est possible de travailler sans avoir besoin d’un plugin pour mettre votre site en veilleuse. Il vous suffira d’intégrer des lignes de codes précises au bout du fichier « functions.php. ».

Plus d’infos ici , https://www.brunoantunes.fr/newsroom/wordpress-mode-maintenance-plugin/

Sinon, vous avez peur de coder, il existe quelques plugins sur le répertoire de WordPress

Quels Plugins pour mettre votre site WordPress en mode maintenance ?

Voici quelques extensions pour activer le mode maintenance WordPress ou tout simplement créer une page coming soon avec compte à rebours :

  1. WP maintenance mode : https://fr.wordpress.org/plugins/wp-maintenance-mode/
  2. Slim maintenance mode : https://fr.wordpress.org/plugins/slim-maintenance-mode/

D’autres plugins WordPress sont, bien sûr, disponibles sur le dépôt officiel (repository). Pensez à vérifier que ceux-ci soient compatibles avec la dernière version de WordPress sortie.

Que faire concrètement en cas de maintenance ?

TODO maintenance WordPress

TODO maintenance WordPress

Les différents modes de maintenance WordPress

  • La maintenance préventive est une opération qui consiste à effectuer des actions pour prévoir des bugs, des intrusions virales ou des hackings et éviter des pannes.
  • Par contre, les travaux correctifs rectifient les causes de dysfonctionnement. On parle de maintenance curative.
  • L’entretien évolutif permet l’installation d’un environnement stable pour envisager les innovations à venir et constitue ce que l’on appelle la maintenance évolutive.

Mettre à jour vos plugins et thèmes

Dans le menu « tableau de bord/Mises à jour », vous allez mettre à jour vos plugins et thèmes. Les plugins et thèmes peuvent devenir des portes d’entrée pour virus, malwares et actes de piratage s’ils ne sont pas mis à jour. Le fait de ne pas mettre à jour un plugin, un thème ou même WorPress peut aussi engendrer des bugs, des problèmes de compatibilité, voire une mise hors service d’un site dans le pire des cas.

Sauvegardez votre site web

Ah la sauvegarde, ce n’est pas pour rien que j’y reviens. La tâche de sauvegarde de votre site est une manière de protéger vos données en cas de perte ou corruption des données originales. Faites attention à ne jamais sauvegarder votre site sur un seul serveur (encore moins sur celui où est hébergé votre site). Cela peut être fatal en cas de piratage, infection virale ou de pertes de données.

Débarrassez-vous des plugins inutiles

Les plugins inutiles rendent WordPress vulnérable et l’alourdissent. Ce sont des facteurs de réduction des performances de votre site. Désactivez les plugins qui servent occasionnellement et qui n’ont pas d’influence sur le front-end (grosso modo, votre site en mode déconnecté).

Les fichiers inutiles ou obsolètes

Pendant la mise à jour, pensez à faire un nettoyage des fichiers inutiles ou obsolètes qui encombrent le système et alourdissent votre site. Pensez à aussi optimiser votre base de données, vous pouvez le faire normalement depuis votre espace d’hébergement (la solution la plus sûre) sinon, vous avez pour cela un plugin comme WP-Optimize. Attention, veuillez vérifier que votre hébergeur accepte ce genre de plugin.

Exécutez des tests de performance

Votre site est-il trop lourd et agace vos visiteurs ? Vérifiez ses performances à l’aide de l’un des multiples outils en ligne d’évaluation de performance de site ! Voir plus haut dans mon article.

Surveiller les temps de chargement de votre page s’avère être une des tâches principales de la maintenance préventive sous WordPress.

C’est l’objectif des tests de performance. Vous devez connaître les temps de chargement de vos pages, de la page d’accueil aux autres pages. Vous pourrez alors faire des correctifs ou des préventions.

En effet, l’ajout d’un plugin ou d’un nouveau thème ne doit pas se faire à légère. Cette étape préventive de maintenance doit être faite juste après installation. Au besoin, préparez une check-list des optimisations de thème, WP Assistance se fera un plaisir de les mettre en place.

Allégez et optimisez les images sur votre site

Le poids des images est un problème récurrent sur un site WordPress non optimisé. Certaines images peuvent être la cause des lenteurs de votre site, du fait de leurs tailles. Activer et utiliser le plugin Imagify ou Smush It peut s’avérer salvateur. Ce processus préventif, une fois bien configuré, permettra une optimisation automatique des images que vous allez télécharger dans votre site. Gardez en tête qu’une page ne devrait jamais peser plus de 1 ou 1,5 MO environ.

Optimisez votre base de données

Un nettoyage régulier de votre base de données de tous les fichiers inutiles fait partie de l’optimisation des performances de votre site WordPress.

Vérifier et supprimer les commentaires en spam

Vous pouvez installer et activer le plugin Akismet pendant la révision du site, pour nettoyer les commentaires en spam et bloquer les futurs. En les  supprimant, vous libérez de l’espace et augmentez les performances du site. Je recommande, personnellement, un autre plugin similaire : Antispam Bee

Testez tous vos formulaires

WordPress propose des plugins de création de formulaires. Ce sont WPForms et Contact Form 7… qui sont très faciles à utiliser. Mais parfois, ils ne marchent pas, pour diverses raisons techniques. Quel dommage de passer à côté d’un mail d’un partenaire, d’un prospect ou d’une commande qui n’a pu être finalisée pour cause de formulaire non envoyé.

Changez tous vos mots de passe WordPress

Cette tâche est une mesure de sécurité. Il est préférable de changer les mots de passe d’accès au back-end de votre site régulièrement. C’est une protection supplémentaire contre les piratages et intrusions malveillantes. Cette procédure est bien entendu obligatoire après avoir traité un site piraté.

Le nettoyage d’un site piraté

 

Vous pouvez être astreint à cette mise à jour corrective. Vous devez nettoyer tout le système de WordPress (base de données, noyau de WordPress, thème, plugins…) et les réinstaller le cas échéant. À défaut de faire appel à un professionnel de la maintenance, comme l’agence WordPress WeAre[WP], vous pouvez limiter, comme vous le pouvez, de nouvelles tentatives de piratage en lisant cet article.

Nettoyez les données orphelines, dupliquées et inutiles

Il faut identifier les sources de ces données dans le site. Ces données inutiles sont de très fréquentes causes de lenteurs pour des sites WordPress.

Attention, lors du nettoyage avec un plugin comme WP-Optimize ou une fonction avancée de WP-Rocket, pensez à faire une sauvegarde la base de données auparavant. On ne sait jamais.

Traquez les liens rompus

Les liens rompus nuisent à la visibilité de votre site. Vous devrez revisiter le code source de votre site et détecter les mauvais liens et ancrages.

Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez utiliser le plugin Broken Link Checker. Veuillez le désinstaller après utilisation, car celui-ci pompe pas mal de ressources et nécessite souvent, à court terme, un hébergement costaud. Autrement, vous pouvez utiliser le crawler Xenu pour débusquer tous les liens invalides.

La maintenance évolutive

Pendant ces moments de votre activité sur Internet, la mise à jour ou l’actualisation du contenu des pages, du design et de l’ergonomie sont des tâches à envisager. Ceci, dans le but, d’améliorer l’expérience utilisateur.

Vous devez minutieusement vérifier votre référencement afin de conserver / renforcer votre positionnement dans les moteurs de recherche.

Pour cela, vous devez aussi faire une veille technologie et pas que du point de vue SEO. Par exemple, à l’heure où j’écris ces lignes, je ne conçois plus de travailler sur des sites WordPress fonctionnant avec une version PHP inférieure à la branche 7.1

Cela montre, dans ce cas, que les webmasters n’ont pas réalisé un minimum de veille technologique.

À l’instar du référencement, une veille technologique sur les technologies du web, en général est vivement recommandée pour tout technicien en maintenance qui se respecte.

[Total : 2    Moyenne : 5/5]
Sébastien Pierrepack
A propos de Sébastien Pierrepack

Consultant SEO WordPress et auteur chez WP Assistance

Vous aimez ?

Aidez-nous à partager cet article

Scroll To Top