Qu'est-ce qu'une inclusion de fichiers locaux (LFI) ?

L’inclusion de fichiers locaux (LFI) est une vulnérabilité de sécurité courante sur le web, particulièrement présente dans les applications développées en PHP. Elle survient lorsque les applications web permettent aux utilisateurs d’inclure des fichiers par le biais de chemins de fichiers fournis en entrée. Cette faille peut être exploitée par des attaquants pour accéder à des fichiers sensibles sur le serveur ou pour exécuter des scripts malveillants.

Comment fonctionne une attaque LFI ?

Une attaque LFI se produit lorsque l’application web prend un chemin de fichier en entrée sans une validation adéquate et inclut le fichier spécifié dans son code. Les attaquants peuvent manipuler cette entrée pour accéder à des fichiers arbitraires sur le serveur, comme les fichiers de configuration, les bases de données ou même les fichiers de mot de passe. Dans certains cas, ils peuvent inclure des fichiers contenant des scripts, permettant ainsi l’exécution de code arbitraire sur le serveur.

Quels sont les risques associés aux LFI ?

Les risques associés aux LFI sont multiples et sérieux. Parmi eux, on trouve :

  • Accès non autorisé à des fichiers sensibles : Les attaquants peuvent lire des fichiers contenant des informations critiques comme les configurations de base de données ou les fichiers de mot de passe.
  • Exécution de scripts malveillants : En incluant des scripts, les attaquants peuvent exécuter du code malveillant sur le serveur, compromettant ainsi l’intégrité et la sécurité du système.
  • Escalade de privilèges : Une exploitation réussie peut permettre aux attaquants d’obtenir des privilèges plus élevés sur le système.

Comment détecter une vulnérabilité LFI ?

La détection d’une vulnérabilité LFI peut être réalisée à travers plusieurs méthodes :

  • Analyse statique du code : Examiner le code source pour détecter les inclusions de fichiers sans validation adéquate.
  • Tests de pénétration : Utiliser des outils de test pour simuler des attaques LFI et identifier les points faibles.
  • Outils de sécurité automatisés : Utiliser des scanners de vulnérabilité pour détecter automatiquement les failles LFI.

Quelles sont les meilleures pratiques pour prévenir les LFI ?

La prévention des LFI repose sur plusieurs bonnes pratiques :

  • Validation et assainissement des entrées : Toujours valider et assainir les entrées utilisateur avant de les utiliser pour inclure des fichiers.
  • Utilisation de chemins absolus ou contrôlés : Éviter l’utilisation de chemins fournis par l’utilisateur et préférer des chemins prédéfinis ou contrôlés.
  • Restriction des permissions des fichiers : Limiter les permissions des fichiers sur le serveur pour réduire l’impact potentiel d’une attaque.

Quels outils peuvent aider à protéger contre les LFI ?

Il existe plusieurs outils de sécurité qui peuvent aider à protéger contre les attaques LFI :

  • Scanners de vulnérabilité : Des outils comme Acunetix et Nikto peuvent détecter les failles LFI dans les applications web.
  • WAF (Web Application Firewall) : Un pare-feu applicatif peut bloquer les requêtes malveillantes visant à exploiter des vulnérabilités LFI.
  • Plugins de sécurité : Pour les plateformes comme WordPress, des plugins de sécurité peuvent offrir une couche supplémentaire de protection contre les LFI et d’autres vulnérabilités.
Consultez aussi d’autres définitions

Vous souhaitez travailler avec notre agence ?